- Produits transformés / Divers produits
Aide à la recherche

Aide à la recherche

  • Écrivez les mots clés en lettres minuscules, au singulier et sans article;
  • S'il s'agit d'un terme exact, écrivez-le entre guillemets;
  • Le caractère « * » substitue tout caractère suivant, dans un mot. Ex.: « framboi* » inclut les résultats avec les termes framboise, framboisier et framboisière;
  • Les opérateurs « OU » et « ET » peuvent être utilisés dans la recherche. Incluez-les en capitales.
 
Affichage des documents 1 à 7 sur 7
Caractérisation des poussières dans le secteur des assaisonnements alimentaires
Des millions de dollars que la CSST a déboursés au cours des 10 dernières années pour indemniser les victimes d’une maladie professionnelle, environ le tiers a été attribué à 88 cas d’asthme ayant des produits de boulangerie, des grains, des produits céréaliers et autres comme agent causal. Les chercheurs étudieront l’exposition de travailleurs du secteur des produits de boulangerie et de transformation d’épices et d’herbes aux poussières totales ainsi qu’aux fractions inhalables et respirables de ces poussières. Cela permettra d’acquérir une expertise dans l’évaluation des poussières inhalables et de documenter l’exposition à celles qui peuvent causer l’asthme professionnel chez les travailleurs du secteur alimentaire. Cette activité contribuera aussi à l’élaboration d’un outil d’évaluation des poussières inhalables pour soutenir la recherche dans ce domaine, ainsi que de jeter les bases d’études ultérieures sur les poussières ayant des effets irritants, que la réglementation québécoise considère comme étant des « poussières non classifiées autrement ».
Brigitte Roberge, Simon Aubin, Yves Cloutier
Études et recherches / Rapport R-694, Montréal, IRSST, 2011, 58 pages.
Déposé le : 6 juillet 2011
Publié le : 1 mai 2011
Caractérisation des poussières dans les boulangeries artisanales

Des millions de dollars que la CSST a déboursés au cours des 10 dernières années pour indemniser les victimes d’une maladie professionnelle, environ le tiers a été attribué à 88 cas d’asthme ayant des produits de boulangerie, des grains, des produits céréaliers et autres comme agent causal. Les chercheurs étudieront l’exposition de travailleurs du secteur des produits de boulangerie et de transformation d’épices et d’herbes aux poussières totales ainsi qu’aux fractions inhalables et respirables de ces poussières. Cela permettra d’acquérir une expertise dans l’évaluation des poussières inhalables et de documenter l’exposition à celles qui peuvent causer l’asthme professionnel chez les travailleurs du secteur alimentaire. Cette activité contribuera aussi à l’élaboration d’un outil d’évaluation des poussières inhalables pour soutenir la recherche dans ce domaine, ainsi que de jeter les bases d’études ultérieures sur les poussières ayant des effets irritants, que la réglementation québécoise considère comme étant des « poussières non classifiées autrement ».

Brigitte Roberge, Simon Aubin, Yves Cloutier
Études et recherches / Rapport R-693, Montréal, IRSST, 2011, 74 pages.
Déposé le : 1 mai 2011
Colloque sur la qualité, l'innocuité et la salubrité en production fromagère
Présentations PowerPoint de conférences tenues lors du Colloque sur la qualité, l'innocuité et la salubrité en production fromagère le 2 mars 2010 à Québec.
MAPAQ
Déposé le : 23 mars 2010
Publié le : 2 mars 2010
Profil sectoriel - Fabrication du café et du thé

En raison de son climat, le Québec ne cultive pas de café et de thé. Les établissements importent la matière première afin de la transformer et de la vendre sur le marché canadien ou à l’étranger. Reposant sur un approvisionnement extérieur, le secteur québécois de la fabrication du café et du thé se situe dans un environnement compétitif où il existe plusieurs fournisseurs et acheteurs.

TRANSAQ
MAPAQ
Déposé le : 16 octobre 2009
Reformulation des produits pour réduire ou éliminer les gras trans: un guide pour l'industrie alimentaire

Ce guide propose tout d’abord un tour d’horizon des gras trans et de leurs effets sur la santé, de leurs propriétés fonctionnelles ainsi que sur la réglementation associée à l’étiquetage et aux allégations nutritionnelles. La seconde partie traite des solutions de rechange disponibles et fournit des informations aux transformateurs qui désirent explorer les étapes d’un processus de reformulation, ainsi que les différents substituts aux gras trans, dont certaines catégories d’ingrédients pouvant améliorer la qualité nutritionnelle ou le «bilan santé» du produit.

Conseil de la transformation agroalimentaire et des produits de consommation (CTAC)
Déposé le : 14 octobre 2009
Publié le : 1 janvier 2007
ÉTUDE DE L’IMPACT DE L’INJECTION D’AIR SUR LES PROPRIÉTÉS DU SIROP D’ÉRABLE
La couleur du sirop d’érable a été depuis longtemps, un des principaux critères de référence déterminant la valeur commerciale de ce produit. Les producteurs acéricoles ont traditionnellement recherché des moyens pouvant leur permettre de produire un sirop d’érable de couleur plus pâle afin d’obtenir une meilleure valeur commerciale et ainsi rentabiliser leur entreprise. Une des récentes techniques proposées visant la production de sirops d’érable de couleur pâle est l’injection d’air. Cette technique est réalisée par l’ajout dans les casseroles de l’évaporateur, d’un treillis de petits tuyaux d’acier inoxydable perforés dans lesquels de l’air est poussée durant l’évaporation du sirop d’érable.
Luc Lagacé, Ph. D, Microbiologiste, Centre Acer inc.
MAPAQ
Déposé le : 10 juin 2008
Évaluation sensorielle du sirop d’érable

L’évaluation sensorielle est un complément aux méthodes instrumentales de classification du sirop d’érable.  Elle fait partie intégrante de la démarche qualité.

Marie-Josée Lepage
MAPAQ Estrie
Déposé le : 2 juin 2005
1