- Production végétale
Aide à la recherche

Aide à la recherche

  • Écrivez les mots clés en lettres minuscules, au singulier et sans article;
  • S'il s'agit d'un terme exact, écrivez-le entre guillemets;
  • Le caractère « * » substitue tout caractère suivant, dans un mot. Ex.: « framboi* » inclut les résultats avec les termes framboise, framboisier et framboisière;
  • Les opérateurs « OU » et « ET » peuvent être utilisés dans la recherche. Incluez-les en capitales.
 
Affichage des documents 11 à 20 sur 438
Essais d’incorporation rapide des lisiers pour réduire les doses d’azote et les émissions de gaz à effet de serre

Cette fiche résume les résultats d’essais réalisés en 2012-2013 sur des entreprises agricoles de Chaudière-Appalaches afin d’évaluer si l’incorporation rapide des lisiers permet de réduire les doses d’engrais azotés dans le maïs. Dans les conditions de ces essais (sols avec des teneurs en matière organique généralement élevées et apports réguliers d’engrais de ferme), les apports d’azote minéral peuvent être considérablement rationalisés. Des économies à la ferme sont alors possibles, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre et les risques de contamination des cours d’eau.

Marc-Olivier Gasser, Stéphane Martel et Marie-Hélène Perron
IRDA et Agrinova
Déposé le : 17 juin 2014
Maïs sur retour de prairie : réduire la fertilisation azotée et les émissions de gaz à effet de serre

Fiche résumant les résultats d’essais réalisés en 2012-2013 sur quatorze entreprises agricoles de Chaudière-Appalaches. Ces résultats démontrent qu’il est avantageux de rationaliser les doses d’azote minéral apportées au maïs cultivé sur retour de prairie, notamment quand les sols ont une teneur en matière organique élevée et reçoivent régulièrement des engrais de ferme. Ajuster la fertilisation azotée du maïs cultivé dans de telles conditions peut apporter d’importantes économies à la ferme, ainsi qu’une réduction des émissions de gaz à effet de serre et des risques de contamination des cours d’eau.

Marc-Olivier Gasser, Marie-Hélène Perron, Stéphane Martel, Caroline Dufour-L'Arrivée et Louis Robert
IRDA et Agrinova
Déposé le : 17 juin 2014
Réduire les apports en azote et les émissions de GES en incorporant rapidement les lisiers en présemis des cultures annuelles.

Ce rapport présente les résultats d’essais à la ferme réalisés en 2012-2013 dans la région de Chaudière-Appalaches, afin d’évaluer la possibilité de réduire les doses d’azote dans le maïs grâce à l’incorporation rapide des lisiers. Compte tenu de l’absence de réponse du maïs aux apports d’azote minéral, il y aurait avantage à rationaliser la fertilisation azotée dans les conditions de ces essais (sols avec des teneurs en matière organique généralement élevées; apports réguliers d’engrais de ferme). Des économies à la ferme et des gains environnementaux importants sont alors possibles.

Marc-Olivier Gasser, Stéphane Martel, Marie-Hélène Perron et Caroline Dufour-L'Arrivée
Agrinova
Déposé le : 17 juin 2014
Sensibiliser les producteurs à réduire les apports d’engrais azotés dans la culture de maïs succédant une prairie

Résultats d’essais réalisés en 2012-2013 sur quatorze entreprises agricoles de Chaudière-Appalaches afin de vérifier s’il est possible de réduire les doses d’azote dans le maïs cultivé sur retour de prairie. Dans les conditions de ces essais (sols avec des teneurs en matière organique généralement élevées; apports réguliers d’engrais de ferme), les apports d’azote minéral peuvent être considérablement rationalisés dans le maïs sur retour de prairie.

Marc-Olivier Gasser, Stéphane Martel, Marie-Hélène Perron et Caroline Dufour-L'Arrivée
IRDA
Déposé le : 17 juin 2014
Effets des engrais verts et de leur période d’enfouissement sur les rendements du blé

Résumé de la conférence de M. Frédéric Verville sur les engrais verts présentée lors de la Journée d'information scientifique - Grandes cultures -- du 20 février 2014. Une initiative du Comité grandes cultures du CRAAQ.

Ce projet consiste à quantifier la contribution de plusieurs engrais verts à la nutrition azotée et au rendement du blé l’année suivante, selon leur période d’enfouissement (automne ou printemps).

Frédéric Verville, B.Sc.A., étudiant à la maîtrise en biologie végétale,
Université Laval
Déposé le : 16 juin 2014
Publié le : 20 février 2014
Expérimentation de la production de soya fourrager en zone agricole nordique (1800 à 2200 UTM)

Résumé et présentation PowerPoint de la conférence présentée lors de la Journée d'information scientifique - Grandes cultures -- du 20 février 2014.
Une initiative du Comité grandes cultures du CRAAQ.

À l’été 2012, la Fédération de l’UPA du Bas-Saint-Laurent, le CFP Mont-Joli-Mitis et la firme Écosphère, ont entrepris une première phase d’expérimentation sur le soya fourrager en zone agricole nordique afin de déterminer la faisabilité de cette culture sous les conditions de La Mitis.

Caroline Côté Beaulieu, M.Sc., agronome, chargée de projet, et Claude Roy, enseignant
Écosphère et CFP Mont-Joli-Mitis
Déposé le : 16 juin 2014
Publié le : 20 février 2014
Impact des haies brise-vent sur les rendements de cultures de maïs en Montérégie-Ouest

Résumé et présentation PowerPoint de la conférence présentée lors de la Journée d'information scientifique - Grandes cultures -- du 20 février 2014.
Une initiative du Comité grandes cultures du CRAAQ.

André Vézina, M.Sc., ing. forestier, professeur et chargé de projets
ITA et Biopterre
Déposé le : 16 juin 2014
Publié le : 20 février 2014
Mais ça va prendre quelle différence de rendement pour que ce soit significatif?!

Résumé et présentation PowerPoint de la conférence de Gilles Tremblay, M.Sc., chercheur au CÉROM, présentée lors de la Journée d'information scientifique - Grandes cultures - du 20 février 2014.  Une initiative du Comité grandes cultures du CRAAQ. 

Gilles Tremblay, M.Sc., chercheur,
CÉROM
Déposé le : 16 juin 2014
Publié le : 20 février 2014
Appréciation de quelques facteurs impondérables dans l’élaboration des recommandations de fertilisation

Résumé et présentation PowerPoint de la conférence présentée lors de la Journée d'information scientifique - Grandes cultures -- du 20 février 2014.  Une initiative du Comité grandes cultures du CRAAQ.

Sans pour autant en conclure que les analyses de sol conventionnelles sont d’aucune utilité, ces travaux remettent en perspective leur pertinence. Comme d’autres avant eux, ils aident à relativiser la valeur de l’analyse de sol dans le travail agronomique d’élaboration des recommandations de fertilisation, au profit d’autres indices: rendement de la culture sans apport dans des parcelles à la ferme, porosité et profondeur du sol, activité microbienne, etc.

Louis Robert, M.Sc., agronome, conseiller expert en grandes cultures
MAPAQ, Direction régionale de la Chaudière-Appalaches, Sainte-Marie
Déposé le : 13 juin 2014
Publié le : 20 février 2014
Évaluation du contenu des mycotoxines présentes chez différents hybrides de maïs cultivés au Québec

Résumé de la conférence intitulée : Évaluation du contenu des mycotoxines présentes chez différents hybrides de maïs cultivés au Québec, par Nafiseh Parvarandeh-Farimani, présentée lors de la Journée d'information scientifique - Grandes cultures -- du 20 février 2014.  Une initiative du Comité grandes cultures du CRAAQ.

Au Québec, le maïs-grain est la composante principale dans la diète en production animale et en particulier pour l’industrie porcine. Par conséquent, les critères de qualité exigés et tout spécialement les contenus en mycotoxines des grains doivent être considérés pour le maïs-grain utilisé pour la production porcine

 

 

 

 

 

 

 

 

Nafiseh Parvarandeh-Farimani, B.Sc., étudiante à la maîtrise en biologie végétale
Université Laval
Déposé le : 13 juin 2014
Publié le : 20 février 2014
Page précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10    Page suivante