MAPAQ Centre de Référence en Agriculture et Agroalimentaire du québec (CRAAQ)

Abonnez-vous!

  
  • Suiv.
61 de 70 sur 2970

Situation et perspectives des principales grandes cultures -février 2015  Documents

Veuillez trouver ci joint l’édition de février 2015 de la situation et des perspectives des principales grandes cultures au Canada telles qu’établies et prévues par le Groupe de l’analyse des marchés de la Division des céréales et des oléagineux, au ministère de l’Agriculture et Agroalimentaire Canada. 
Le présent rapport est une mise à jour du rapport de janvier des perspectives d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) pour la campagne agricole courante, 2014 2015, et pour la campagne agricole de 2015 2016, qui au Canada débute généralement le 1er août 2014.  
Les principales grandes cultures énumérées dans le rapport sont :
a) les céréales et les oléagineux, soit le blé, le blé dur, l’orge, l’avoine, le maïs, le seigle, les grains mélangés, le canola, le lin et le soja, ainsi que
b) les légumineuses et les cultures spéciales, soit les pois secs, les lentilles, les haricots secs,      les pois chiches, les graines de moutarde, les graines à canaris et les graines de tournesol.
 

Markets and Industry Services Branch / Direction générale des services à l'industrie et aux marchés
Agriculture and Agri-Food Canada | Agriculture et Agroalimentaire Canada
Publié le : 17 février 2015

Étude des volumes de précipitation et d'évaporation pour le calcul des structures d'entreposage de fumier dans un contexte de changements climatiques  Articles Web

Parmi les critères de conception des structures d'entreposage de fumier et de lisier à ciel ouvert, la quantité de déjections animales, mais aussi la quantité d'eau de pluie qui s'ajoutera et celle perdue par évaporation, sont d'une grande importance. Selon les études sur les changements climatiques, le régime des précipitations et des températures sera modifié dans le futur. Il devient donc d'autant plus important de réviser les valeurs standards qui sont utilisées actuellement au Québec pour le calcul de l'accumulation d'eau dans une structure d'entreposage et qui ont été publiées en 1993 par Joncas et al.

Rapport final du projet

Godbout et al.
Ouranos
Publié le : 01 octobre 2013

Solid Footing / Qualité des membres de bovins de boucherie  Articles Web

Document anglais sur l'évaluation des menbres des bovins de boucherie. Voir  les images figures 1 et 2

Story & photos by Shauna Rose Hermel, editor
ANGUS Journal February 2015
Publié le : 16 février 2015

Le défi de nourrir les vaches de boucherie pendant les hivers ontariens  Articles Web

Les températures sous zéro et le vent du nord rendent les choses difficiles pour les vaches de boucherie et les éleveurs de bovins dans nos hivers. Comprendre comment l'environnement influence les vaches est crucial pour la gestion de l'alimentation.

Tom Hamilton, Chargé de programme, Systèmes de production bovine de boucherie/MAAARO
Bœuf Virtuel 2015
Publié le : 30 janvier 2015

Construire des planchers qui facilitent le déplacement des bovins  Articles Web

Les planchers semblent être un élément auquel on ne pense qu'après coup dans de nombreuses étables bovines. Ils sont évidemment une nécessité; mais on les construit souvent sans réellement tenir compte du déplacement des bêtes. La surface des planchers doit avoir une finition suffisamment texturée pour que les bovins puissent se déplacer avec une bonne adhérence, mais assez lisse pour que le nettoyage se fasse adéquatement. Dans certains cas, les planchers sont si lisses que les bovins glissent et se blessent, et dans d'autres cas, les sols sont si rugueux que les bovins développent des problèmes aux pieds et aux pattes. L'équilibre entre l'adhérence et le nettoyage est bien mince.

Harold K. House, Ingénieur, équipement et structures pour bovins, MAAARO
Bœuf Virtuel 2015
Publié le : 30 janvier 2015

PRIX AUX ENCANS SPÉCIALISÉS (Source : FPBQ) semaine 9 février 2015   Articles Web

PRIX DES VEAUX D'EMBOUCHE hiver 2015/ Source: Rapport quotidien encans spécialisées, FPBQ, www.bovin.qc.ca

Fédération des producteurs de bovins du Québec
Publié le : 16 février 2015

Analyse par groupes de performances du secteur Veaux de grain 2013.   Documents

Voyez comment les entreprises du groupe de tête sont en mesure de dégager 80 000 $ par année

Centre d’études sur les coûts de production en agriculture (CECPA
Publié le : 02 février 2015

Apithérapie . Utiliser du miel pour soigner les plaies et blessures  Articles Web

Sortie de l'école vétérinaire Oniris de Nantes, Emeline Chopin a réalisé sa thèse vétérinaire sur l'apithérapie et l'utilisation du miel pour le traitement des plaies chez différents animaux : bovins, chevaux, chiens, chats, lapins et même sur un hérisson.

Robin Vergonjeanne
Web-agri Véto
Publié le : 23 janvier 2015

Test d'évaluation avancé des taureaux : joindre l'efficacité alimentaire supérieure au développement reproductif optimal et à la qualité de la semence  Articles Web

L'évaluation des taureaux pour leurs performances productives fournit des informations cruciales pour la sélection de sujets reproducteurs supérieurs. Traditionnellement, l'évaluation des épreuves de taureaux commerciaux était axée sur le gain moyen quotidien et la circonférence scrotale. Un test de performance plus complet pourrait également inclure la mesure de la consommation alimentaire, une échographie de la composition corporelle et une évaluation approfondie du potentiel reproducteur. Les caractères de performance associés à la production sont utilisés pour déterminer l'efficacité alimentaire (ex. indice de consommation net, ICN), devenant ainsi un outil pour améliorer la rentabilité de l'industrie du bovin de boucherie. Il est également important d'évaluer les caractères de reproduction de façon appropriée pour un secteur vache-veau prospère. Nos études i,ii indiquent que les mesures de fécondité des jeunes taureaux ont été négativement liées à une meilleure efficacité alimentaire.

Stéphanie Bourgon, Stephen Miller, Yuri Montanholi
Bœuf Virtuel 2015
Publié le : 30 janvier 2015

L'amélioration génétique dans le bovin de boucherie fait des avancées majeures Des outils plus puissants génèrent plus de progrès que prévu  Articles Web

Le secteur du bœuf, comme tout autre secteur, veut maintenir sa rentabilité, tout en réduisant les coûts. Les producteurs de bœufs ont accès à des outils de sélection génétique, comme l'Écart prévu dans la descendance (ÉPD) et la Valeur génétique estimée (VGE), mais c'est à eux que revient la décision finale de déterminer l'importance économique attribuée à chaque caractère. Bien que les objectifs économiques de l'amélioration génétique et des indices de sélections sont développés depuis longtemps, l'utilisation généralisée de ces outils dans le secteur du bœuf a récemment pris de l'ampleur. Dans une étude réalisée par Enns et Nicoll (2008), un changement génétique à long terme a été observé dans un programme d'élevage de bœuf commercial grâce à un indice de sélection conçu pour un objectif économique spécifique d'amélioration génétique.

Jennifer Proulx, Candidate à la maîtrise, Département des sciences des animaux et de la volaille/Université de Guelph
Bœuf Virtuel 2015
Publié le : 30 janvier 2015
  • Suiv.
61 de 70 sur 2970