MAPAQ Centre de Référence en Agriculture et Agroalimentaire du québec (CRAAQ)

Abonnez-vous!

  
  • Suiv.
61 de 70 sur 2971

Saint-Martin – Rapport final et photos  Documents

Rapport final pour le CEB multisources Saint-Martin. Vous pouvez accéder aux photos des taureaux en cliquant sur l'hyperlien de la race désirée: Angus, Charolais, Limousin, Shorthorn, Simmental. Ces photos présentent un échantillon de la centaine de taureaux qui seront mis en vente.
Date et lieu de la vente: 21 février 2015 à partir de 11h30 (Ferme Roch Morin et fils, 136 rang 1 Shenley Sud, St-Martin de Beauce, GOM 1BO)

Germain Blouin, agr.
Centre de développement du porc du Québec (CDPQ)
Publié le : 13 février 2015

Saint-Martin - Fiches de performance  Documents

Fiches individuelles de performance des taureaux ayant complété l’épreuve du CEB multisources Saint-Martin. Vous pouvez accéder aux fiches des taureaux en cliquant sur l’hyperlien de la race désirée : Angus, Charolais, Limousin, Shorthorn, Simmental. Date et lieu de la vente: 21 février 2015 à partir de 11h30 (Ferme Roch Morin et fils, 136 rang 1 Shenley Sud, St-Martin de Beauce, GOM 1BO)
Cliquer ici pour obtenir l'ordre de vente des taureaux.

Germain Blouin, agr.
Centre de développement du porc du Québec (CDPQ)
Publié le : 11 février 2015

Lutter contre le syndrome du veau pris de froid  Articles Web

Comment votre saison de vêlages s'est-elle déroulée ? Dans les fermes d'élevage de vaches-veaux, c'est la période la plus captivante de l'année ! Quand les vêlages vont bon train et que les jeunes veaux chancelants s'accrochent pour suivre le troupeau, le moral à la ferme est positif. Avec de bonnes mères, une bonne régie et une température clémente, votre saison de production est sur la bonne voie. Oh ! Ai-je bien dit une température clémente ? … bien que nous savons que nos animaux ont confiance à nos aptitudes de gestion, les conditions climatiques restent vraiment imprévisibles. On s'attend d'habitude à des températures extrêmement froides en février, puis à un certain répit au mois de mars. Cependant, cette année, la première semaine de mars nous a donné des températures de -30 °C dans le nord-est de l'Ontario, alors qu'à Walkerton, dans la partie centre-sud de la province, les températures nocturnes ont atteint -25 °C. Ces minimums nocturnes étaient bien plus bas comparativement aux normales à cette période de l'année pour ces régions, qui sont respectivement -12 °C et -9 °C.

Tom Hamilton - Chef du programme des systèmes de production de bovins de boucherie
MAAARO
Publié le : 13 juin 2007

Situation et perspectives des principales grandes cultures -février 2015  Documents

Veuillez trouver ci joint l’édition de février 2015 de la situation et des perspectives des principales grandes cultures au Canada telles qu’établies et prévues par le Groupe de l’analyse des marchés de la Division des céréales et des oléagineux, au ministère de l’Agriculture et Agroalimentaire Canada. 
Le présent rapport est une mise à jour du rapport de janvier des perspectives d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) pour la campagne agricole courante, 2014 2015, et pour la campagne agricole de 2015 2016, qui au Canada débute généralement le 1er août 2014.  
Les principales grandes cultures énumérées dans le rapport sont :
a) les céréales et les oléagineux, soit le blé, le blé dur, l’orge, l’avoine, le maïs, le seigle, les grains mélangés, le canola, le lin et le soja, ainsi que
b) les légumineuses et les cultures spéciales, soit les pois secs, les lentilles, les haricots secs,      les pois chiches, les graines de moutarde, les graines à canaris et les graines de tournesol.
 

Markets and Industry Services Branch / Direction générale des services à l'industrie et aux marchés
Agriculture and Agri-Food Canada | Agriculture et Agroalimentaire Canada
Publié le : 17 février 2015

Étude des volumes de précipitation et d'évaporation pour le calcul des structures d'entreposage de fumier dans un contexte de changements climatiques  Articles Web

Parmi les critères de conception des structures d'entreposage de fumier et de lisier à ciel ouvert, la quantité de déjections animales, mais aussi la quantité d'eau de pluie qui s'ajoutera et celle perdue par évaporation, sont d'une grande importance. Selon les études sur les changements climatiques, le régime des précipitations et des températures sera modifié dans le futur. Il devient donc d'autant plus important de réviser les valeurs standards qui sont utilisées actuellement au Québec pour le calcul de l'accumulation d'eau dans une structure d'entreposage et qui ont été publiées en 1993 par Joncas et al.

Rapport final du projet

Godbout et al.
Ouranos
Publié le : 01 octobre 2013

Solid Footing / Qualité des membres de bovins de boucherie  Articles Web

Document anglais sur l'évaluation des menbres des bovins de boucherie. Voir  les images figures 1 et 2

Story & photos by Shauna Rose Hermel, editor
ANGUS Journal February 2015
Publié le : 16 février 2015

Le défi de nourrir les vaches de boucherie pendant les hivers ontariens  Articles Web

Les températures sous zéro et le vent du nord rendent les choses difficiles pour les vaches de boucherie et les éleveurs de bovins dans nos hivers. Comprendre comment l'environnement influence les vaches est crucial pour la gestion de l'alimentation.

Tom Hamilton, Chargé de programme, Systèmes de production bovine de boucherie/MAAARO
Bœuf Virtuel 2015
Publié le : 30 janvier 2015

Construire des planchers qui facilitent le déplacement des bovins  Articles Web

Les planchers semblent être un élément auquel on ne pense qu'après coup dans de nombreuses étables bovines. Ils sont évidemment une nécessité; mais on les construit souvent sans réellement tenir compte du déplacement des bêtes. La surface des planchers doit avoir une finition suffisamment texturée pour que les bovins puissent se déplacer avec une bonne adhérence, mais assez lisse pour que le nettoyage se fasse adéquatement. Dans certains cas, les planchers sont si lisses que les bovins glissent et se blessent, et dans d'autres cas, les sols sont si rugueux que les bovins développent des problèmes aux pieds et aux pattes. L'équilibre entre l'adhérence et le nettoyage est bien mince.

Harold K. House, Ingénieur, équipement et structures pour bovins, MAAARO
Bœuf Virtuel 2015
Publié le : 30 janvier 2015

PRIX AUX ENCANS SPÉCIALISÉS (Source : FPBQ) semaine 9 février 2015   Articles Web

PRIX DES VEAUX D'EMBOUCHE hiver 2015/ Source: Rapport quotidien encans spécialisées, FPBQ, www.bovin.qc.ca

Fédération des producteurs de bovins du Québec
Publié le : 16 février 2015

Analyse par groupes de performances du secteur Veaux de grain 2013.   Documents

Voyez comment les entreprises du groupe de tête sont en mesure de dégager 80 000 $ par année

Centre d’études sur les coûts de production en agriculture (CECPA
Publié le : 02 février 2015
  • Suiv.
61 de 70 sur 2971