MAPAQ Centre de Référence en Agriculture et Agroalimentaire du québec (CRAAQ)

Abonnez-vous!

  
  • Suiv.
61 de 70 sur 2712

La philosophie nutritionnelle des vaches de boucherie / Les grands philosophes en ont-ils appris des vaches de boucherie?  Articles Web

Parfois, les nutritionnistes sont en désaccord. La plupart du temps, lorsque les producteurs observent un tel désaccord, ils se demandent : " Comment est-ce possible? " Cela semble plutôt insensé dans une discipline qui compte de nombreuses tables comme celles élaborées par le Conseil national de recherches (CNR) et de recherches évaluées par des pairs. Mais ça ne l'est pas! J'ai essayé récemment de définir les philosophies qui ont guidé mon point de vue dans le domaine de la nutrition. J'ai l'impression que ma pensée est influencée par mon retour continuel au principe de simplicité, c'est-à-dire réduire la sur-formulation, utiliser la sur- formulation de façon stratégique, élaborer des rations de groupes stratégiques, et sur le fait que la vache de boucherie est un grand tampon biologique. Je crois aussi que discuter des principes directeurs d'un nutritionniste peut être utile, et peut vous renseigner autant sur le sujet de la nutrition que sur le nutritionniste.

Christoph Wand, Nutritionniste des bovins et ovins MAAARO
Bœuf Virtuel août 2014
Publié le : 07 août 2014

CSST: secteur Agriculture  Articles Web

Agriculture??? plhContenuPrincipal Les rubriques suivantes ont pour thème la prévention en santé et sécurité du travail dans le secteur de l'agriculture.   Comment éviter les accidents? ??Vous êtes producteur agricole et
vous avez des arbres à abattre?? COMMENT ÉVITER LES ACCIDENTS?? ?Comment éviter un renversement de tracteur Les solutions pour éviter un renversement de tracteur COMMENT ÉVITER UN RENVERSEMENT
de tracteur
Faites en sorte que vos employés
travaillent de façon sécuritaire ACCUEILLIR - FORMER - SUPERVISER
SES EMPLOYÉS
C'est essentiel et rentable…
L'inspection agricole... le meilleur moyen de sauver des vies! Protégez la santé et la sécurité de votre famille
et de vos travailleurs L'INSPECTION AGRICOLE...,
le meilleur moyen de sauver des vies!

La Commission de la santé et de la sécurité du travail du Québec
Publié le : 17 juillet 2014

Appellation contrôlée: tout un casse-tête  Articles Web

«Paysan», «fumé à l'ancienne», «traditionnel», «fermier»... Du jambon en passant par le fromage et la confiture, les allées des épiceries du Québec regorgent de produits qui affichent fièrement un attachement au terroir... mais qui laissent souvent le gourmet pantois. Petit mode d'emploi pour s'y retrouver, entre les appellations encadrées par la loi et les stratégies publicitaires.

Violaine Ballivy
La Presse
Publié le : 08 juillet 2014

Guide de planification du déplacement d’installations pour le bétail au Manitoba  Documents

Le présent guide concerne la planification du déplacement d’installations de confinement pour le bétail afin de réduire le risque de contamination des eaux de ruissellement ou souterraines et d’appuyer la compétitivité et la souplesse à la ferme. Il contient des renseignements de base sur cette question, des données sur l’importance de la gestion des éléments nutritifs et des pathogènes, les critères d’évaluation du site, des feuilles de calcul budgétaire et des témoignages de producteurs. Même si tout type d’exploitation du bétail peut avoir des répercussions sur les sources d’eau, le présent guide porte sur les installations pour le bétail où les enclos extérieurs, corrals, zones de manutention et de rationnement et aires de stabulation libre sont chose commune.

Dale Timmerman et Kristin Hayward
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Publié le : 29 juillet 2014

JBS  Articles Web

JBS S.A. is currently the world's largest beef producer and exporter with a daily slaughtering capacity of 65.2 thousand heads of cattle and the largest global exporter of processed beef. The company's operations include 22 plants located in 9 Brazilian states and 6 plants located in 4 argentine provinces, in addition to 16 plants in the USA, 10 in Australia and 10 in Italy. Additionally, JBS S.A. is the third largest pork producer in the USA, with a slaughtering capacity of 47.9 thousand heads per day. Its brands "Friboi", "Swift", "Maturatta", "Cabaña las Lilas", "Organic Beef Friboi", "Anglo", "Mouran", "Plata", "Inalca", "Montana" and "Ibise" are widely recognized as symbols of quality. More information about JBS S.A. is available at www.jbs.com.br/ir/.

JBS
Publié le : 01 juillet 2014

Interpréter l'analyse détaillée d'un amendement organique  Articles Web

L'analyse d'un amendement organique, comme le fumier, le compost, les digestats et les biosolides, a toujours été recommandée, afin d'en connaître les teneurs en macro-éléments. Mais le fumier contient beaucoup plus que de l'azote (N), du phosphore (P) et du potassium (K). Ces matières renferment d'importants oligo-éléments, de la matière organique, ainsi que d'autres éléments, et peuvent générer des économies additionnelles ou fournir des mesures de gestion.

Christine Brown, spécialiste de la gestion des éléments nutritifs des grandes cultures/MAAO et MAR
Bulletin Grandes Cultures juin 2014
Publié le : 20 juin 2014

AAC - Canada : perspectives des principales grandes cultures- juin 2014  Documents

  Communiqué de juin 2014 de la Situation et le rapport sur les perspectives pour les principales grandes cultures au Canada telle que prévue par les Grains et groupe oléagineux de la Division d'analyse de marché au sein d'Agriculture et Agroalimentaire Canada.

Market Analysis Group / Groupe de l'analyse du marché
Agriculture and Agri-Food Canada | Agriculture et Agroalimentaire Canada
Publié le : 20 juin 2014

Maladie de Lyme  Articles Web

La maladie de Lyme a fait de tel progrès dans le sud du Québec que les autorités publiques ont jugé bon de rappeler l’importance de se protéger des insectes durant l’été, particulièrement en ce qui a trait aux travailleurs ouvrant à l’extérieur. Il est possible qu’il y ait des tiques infectées par la bactérie responsable de la maladie de Lyme dans plusieurs régions du Québec. Les données disponibles permettent de confirmer leur présence particulièrement dans les zones suivantes :

  • une grande partie de la Montérégie;
  • le sud-ouest de la région Mauricie-et-Centre-du-Québec;
  • le nord de l’Estrie.

Portail santé mieux-être
Gouvernement du Québec, 2014
Publié le : 11 septembre 2014

Articles en nutrition  Articles Web

La place de la viande a beaucoup évolué au fil des époques et du niveau économique des populations. Elle fait aujourd’hui partie intégrante de l’alimentation de la grande majorité des français et européens. Son image et sa place continuent néanmoins à évoluer sous l’influence de multiples préoccupations sociétales. La contribution significative de la viande aux apports en nutriments d’intérêt est par ailleurs reconnue, ce qui lui confère un rôle indéniable dans l’équilibre nutritionnel de différentes catégories d’individus. Mais, comme pour la plupart des aliments, une consommation excessive est déconseillée car souvent associée à des déséquilibres alimentaires. Entre les études alimentation-santé, les données sur la composition des viandes et l’ensemble des facteurs pouvant en influencer la consommation, la place de la viande dans l’équilibre alimentaire mérite donc d’être exposée plus finement.
Cette rubrique vise à apporter des éléments de réflexion et d’information sur les domaines suivants :
- La composition nutritionnelle des viandes selon les espèces et les morceaux.
- Les niveaux de consommation, leur évolution et les facteurs de choix alimentaires.
- Viandes et santé : besoins et pathologies liées aux excès ou aux insuffisances en nutriments.
- Place de la viande en restauration collective et recommandations de qualité nutritionnelle. Qualité nutritionnelle des protéines de la viande La viande a-t-elle sa place dans l’alimentation durable ? La viande est-elle un aliment sain au regard de l’alimentation durable ? Rôle de la viande rouge et des produits dérivés dans le développement du cancer colorectal : une revue basée sur les résultats d’un groupe de travail. Viande, lipides, acides gras et santé, qu’en est-il à ce jour ? Evolutions des représentations, attitudes et comportements à l’égard des animaux et des viandes Consommation de viande et risque de cancer – Revue de la bibliographie Alimentation et cancer : éclairages pratiques sur les recommandations de consommation de viande Les différentes modalités de cuisson et leur impact sur les qualités nutritionnelles de la viande Propriétés nutritionnelles des protéines de la viande : rappels et nouveaux axes de valorisation                

Centre d'Information des Viandes
Publié le : 10 septembre 2014

Environnement: Alimentation des animaux et systèmes d'élevage  Articles Web

En France et dans la plupart des pays, l’élevage d’herbivores et les productions animales sont réalisés dans des conditions qui induisent de fortes interactions avec le milieu. L’animal consomme des ressources (prairies, fourrages cultivés, eau…) pour les transformer en protéines de qualité et autres produits animaux. Dans le même temps, il en restitue une partie, notamment sous forme de déjections, et participe à l’entretien du milieu (sol, couvert végétal, biotope d’autres espèces) ainsi qu’à divers cycles biologiques (eau, carbone, azote). L’impact de l’élevage sur l’environnement ne peut donc s’appréhender exclusivement en termes de prélèvements. L’activité contribue également à la fourniture de services environnementaux au sens strict (apport de matière organique dans les sols, préservation et enrichissement de la biodiversité, stockage carbone dans les sols de prairies et les haies…) et de services socio-économiques (conduite d’activités agricoles et rurales dans des zones difficiles, aménagement du territoire…). Traiter des questions environnementales associées à l’élevage et à la production de viande signifie donc aujourd’hui s’intéresser de façon multidisciplinaire à des domaines variés, allant des sciences fondamentales (physique, chimie, biologie) aux sciences économiques et sociales, à diverses échelles (exploitation, bassin, département, région, territoire national) et avec des méthodes en cours d’élaboration. Réduire les émissions d’ammoniac des élevages Quelle évaluation économique pour les services écosystémiques rendus par les prairies ? Combiner production de viande et environnement Fiche : Autonomie alimentaire des élevages bovins Fiche : Les systèmes d’élevage herbivores français Etude : Alimentation des bovins

Centre d'informations des Viandes
Publié le : 10 juin 2014
  • Suiv.
61 de 70 sur 2712