- Production végétale / Produits forestiers / Produits ligneux
Aide à la recherche

Aide à la recherche

  • Écrivez les mots clés en lettres minuscules, au singulier et sans article;
  • S'il s'agit d'un terme exact, écrivez-le entre guillemets;
  • Le caractère « * » substitue tout caractère suivant, dans un mot. Ex.: « framboi* » inclut les résultats avec les termes framboise, framboisier et framboisière;
  • Les opérateurs « OU » et « ET » peuvent être utilisés dans la recherche. Incluez-les en capitales.
 
Affichage des documents 1 à 10 sur 107
Agrosylviculture riveraine de Missisquoi - bassin versant de la rivière aux Brochets

De 2012 à 2013, la Coopérative de solidarité du bassin versant de la rivière aux Brochets (CSBVRB) a réalisé des travaux agrosylvicoles aux haies brise vent riveraines (HBVR), haies brise vent (HBV) et aux jeunes lisières boisées de son réseau agroforestier d’arbres totalisant 24 kilomètres. Ce réseau comprend 11 175 arbres de feuillus et résineux répartis sur 44 sites. Les coûts des principaux travaux d’entretien ont été estimés pour ces corridors forestiers en milieu agricole. Une clé décisionnelle détaillée à neuf espèces de feuillus et quatre de résineux a été développée afin de mieux guider les intervenants pour le choix des espèces lors de l’implantation des haies d’arbres.

Charles Lussier
Coopérative de Solidarité du bassin versant de la rivière aux Brochets (CSBVRB)
Déposé le : 3 juin 2014
Publié le : 31 mars 2014
Arbres et cultures : un mariage avantageux

Lors de son passage à l’UQAT sur invitation de la Chaire en aménagement forestier durable, David Rivest, professeur au Département des sciences naturelles de l’Université du Québec en Outaouais, a discuté du potentiel économique que pourrait offrir l’agroforesterie aux producteurs de bois, mais aussi aux entreprises agricoles.

Patrick Rodrigue
Abitibi Express
Déposé le : 23 mai 2014
Publié le : 22 mai 2014
Biens et services écologiques associés aux pratiques agroforestières : l'intérêt du producteur agricole et de la société. 5 fiches techniques.

Entre 2007 et 2009, une étude d’envergure financée par Agriculture et Agroalimentaire Canada a été menée au Québec par ÉcoRessources inc., Biopterre (alors CEPAF), Activa Environnement, l'ITA campus de La Pocatière et l'Université Laval afin de répondre aux questions suivantes : « Les producteurs agricoles trouvent-ils les motivations financières pour mettre en place des bandes riveraines arborées ou des haies brise-vent ? Quels types de bénéfices la société tire-t-elle des pratiques que les producteurs adoptent ? Le gouvernement devrait-il les financer ? ». Cette série de cinq fiches techniques, qui exploite les résultats de l'étude, présente successivement : un résumé du projet; la démarche méthodologique et ses défis; la valeur monétaire des biens et services écologiques tirés des haies brise-vent et des bandes riveraines agroforestières; une analyse sur la pertinence d'instaurer des incitatifs financiers et; une discussion sur la mise en oeuvre d'incitatifs à l'adoption des pratiques agroforestières  à une échelle régionale.

Maria Olar, Marjolaine Mondon, Maribel Hernandez, Denis Boutin
ÉcoRessources inc.
Déposé le : 22 mai 2014
Publié le : 31 mars 2014
Agrosylviculture riveraine de Missisquoi

En Montérégie, de plus en plus de systèmes agroforestiers sont implantés, notamment dans les systèmes de grandes cultures (maïs, soya). Dans la région de Bedford, depuis 2002, la Coopérative de solidarité du bassin versant de la rivière aux Brochets (CSBVRB) a planté quelque 11 175 arbres sur près de 80 sites agricoles chez une cinquantaine de producteurs et totalisant 25 km. En 2012 et 2013, le projet Agrosylviculture riveraine de Missisquoi a été mis en place pour entretenir le réseau de haies brise-vent riveraines, haies brise-vent, lisières d’arbres et d’arbustaies riveraines ainsi que pour améliorer les connaissances sur la croissance d’arbres associés aux grandes cultures. Des travaux d’inventaires sur la flore herbacée, la faune (oiseaux, micromammifères et insectes) et les maladies ont été fait dans le but de comprendre l’écologie de ces nouvelles plantations adjacentes aux cultures.

Charles Lussier
Le Progrès Forestier
Déposé le : 8 mai 2014
Publié le : 31 mars 2014
Agrile du frêne - zones réglementées

Nouvelle carte des zones réglementées à l'égard de l'agrile du frêne, disponible sur le site de l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA)
Déposé le : 29 avril 2014
AGROFORESTERIE - Les actualités - Avril 2014

Édition d'avril 2014 de la lettre d'information de l'Association française d'agroforesterie. À noter, le lien vers la vidéo L'agroforesterie, une nouvelle voie ?,  une production Bilderfest/ARTE, tournée en Allemagne et en France.  Pour voir les numéros antérieurs du bulletin ou pour s'abonner à la lettre, cliquez ici.

 

L'Association française d'agroforesterie
Déposé le : 23 avril 2014
Plan d'action pour le chaulage et l'aménagement des érablières, partie 1

“Plan d’action pour le chaulage et l’aménagement des érablières, fondé sur l’optimisation de la séquestration du carbone atmosphérique par la production accrue de matière ligneuse”. PROGRAMME PRIME-VERT, SOUS-VOLET 8.4 Évaluation, information et sensibilisation en matière de technologies et de pratiques agricoles de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

 

 

Fédération de l’UPA de Lanaudière
Fédération de l’UPA Lanaudière
Déposé le : 14 avril 2014
Plan d'action pour le chaulage et l'aménagement des érablières, partie 2

“Plan d’action pour le chaulage et l’aménagement des érablières, fondé sur l’optimisation de la séquestration du carbone atmosphérique par la production accrue de matière ligneuse”. PROGRAMME PRIME-VERT, SOUS-VOLET 8.4 Évaluation, information et sensibilisation en matière de technologies et de pratiques agricoles de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Fédération de l’UPA de Lanaudière
Fédération de l’UPA Lanaudière
Déposé le : 14 avril 2014
Plan d'action pour le chaulage et l'aménagement des érablières, partie 3

“Plan d’action pour le chaulage et l’aménagement des érablières, fondé sur l’optimisation de la séquestration du carbone atmosphérique par la production accrue de matière ligneuse”. PROGRAMME PRIME-VERT, SOUS-VOLET 8.4 Évaluation, information et sensibilisation en matière de technologies et de pratiques agricoles de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Fédération de l’UPA de Lanaudière
Fédération de l’UPA Lanaudière
Déposé le : 14 avril 2014
Les érablières auraient un bon potentiel de séquestration des gaz à effet de serre

Une étude commandée par la Fédération de l’UPA de Lanaudière et réalisée par la firme Ressources forestières biotiques confirme un bilan relativement positif de l’état de santé des érablières de cette région. En plus d’établir le bilan de santé des érablières sous production afin de caractériser leurs besoins en chaulage, le but de l’étude était de mesurer l’effet potentiel du chaulage en termes de séquestration du carbone atmosphérique.

Fédération de l’UPA de Lanaudière
Ressources forestières biotiques
Déposé le : 11 avril 2014
Publié le : 27 mars 2014
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10    Page suivante