- Production végétale / Cultures maraîchères et fruitières / Céleri - rave
Aide à la recherche

Aide à la recherche

  • Écrivez les mots clés en lettres minuscules, au singulier et sans article;
  • S'il s'agit d'un terme exact, écrivez-le entre guillemets;
  • Le caractère « * » substitue tout caractère suivant, dans un mot. Ex.: « framboi* » inclut les résultats avec les termes framboise, framboisier et framboisière;
  • Les opérateurs « OU » et « ET » peuvent être utilisés dans la recherche. Incluez-les en capitales.
 
Affichage des documents 1 à 7 sur 7
Extension de l'insecticide ACTARA 25 WG (thiaméthoxame) dans les plantes ornementales d'extérieur et le celeri-rave

L’ARLA a accordé l’extension de l’homologation de l'insecticide ACTARA 25 WG (thiaméthoxame) dans les plantes ornementales d'extérieur et le celeri-rave pour lutter contre :

 

Plantes ornementales : Pucerons,  cicadelles et répression de la punaise terne

Céleri-rave : Punaise terne, délai avant la récolte de 7 jours

 

 

 

 

 

ARLA
Déposé le : 7 avril 2014
Extension de l'homologation du fongicide FLINT (trifloxystrobine) dans plusieurs cultures

L’ARLA a accordé l’extension de l’homologation pour le fongicide FLINT (trifloxystrobine) dans plusieurs cultures.

 

-          Asperge pour lutter contre la brûlure stemphylienne (Stemphylium vesicarium) et la rouille (Puccinia asparagi)

-          Fruits à noyau pour lutter contre le blanc répression (Podosphaera pannosa) la brûlure corynéenne (Wilsonomyces carpophilus)

-     Céleri et céleri chinois pour la brûlure cercosporéenne (Cercospora apii) et la brûlure septorienne (Septoria apiicola)

-          Les légumes-racines (à l’exception du radis) pour brûlure helminthosporienne (Alternaria spp.), la brûlure cercosporéenne de la carotte (Cercospora carotae), la brûlure cercosporéenne du céleri-rave (Cercospora apii) et la brûlure septorienne du céleri-rave (Septoria apiicola)

-          Le radis pour l’alternariose (Alternaria spp.)

-          La fraise pour lutter contre le blanc (Podosphaera aphanis)

ARLA
ARLA
Déposé le : 16 novembre 2012
Extension de l'homologation du fongicide FLINT (trifloxystrobine) dans plusieurs cultures

L' ARLA  a accordé l’extension de l’homologation pour le fongicide FLINT (trifloxystrobine) dans plusieurs cultures.

 

-          Asperge pour lutter contre la brûlure stemphylienne (Stemphylium vesicarium) et la rouille (Puccinia asparagi)

-          Fruits à noyau pour lutter contre le blanc répression (Podosphaera pannosa) la brûlure corynéenne (Wilsonomyces carpophilus)

-     Céleri et céleri chinois pour la brûlure cercosporéenne (Cercospora apii) et la brûlure septorienne (Septoria apiicola)

-          Les légumes-racines (à l’exception du radis) pour brûlure helminthosporienne (Alternaria spp.), la brûlure cercosporéenne de la carotte (Cercospora carotae), la brûlure cercosporéenne du céleri-rave (Cercospora apii) et la brûlure septorienne du céleri-rave (Septoria apiicola)

-          Le radis pour l’alternariose (Alternaria spp.)

-          La fraise pour lutter contre le blanc (Podosphaera aphanis)

ARLA
ARLA
Déposé le : 16 novembre 2012
Extension de l'homologation de l'herbicide GESAGARD 480SC (prometryne) dans le céleri-rave transplanté

L’ARLA a accordé l’extension de l’homologation pour l’herbicide Gesagard 480SC (prometryne) dans le céleri-rave transplanté pour le contrôle des mauvaises herbes sur l’étiquette.  

 

Le délai avant la récolte est de 60 jours et de sécurité de 6 jours.  

 

ARLA
ARLA
Déposé le : 13 août 2012
L'ARLA a accordé une extension d'homologation pour le: fongicide Pristine (boscalid, pyraclostrobin)
L'ARLA a accordé l'extension d'homologation suivante: fongicide Pristine (boscalid, pyraclostrobin) pour lutter contre la septoriose dans le céleri-rave.
 
Les résidus dans/sur le céleri-rave ne doivent pas excéder les limites maximales (LMR) fixées comme suit:
  • racines de céleri-rave: boscalid 0.7 ppm, pyraclostrobin 0.4 ppm
  • feuilles de céleri-rave: boscalid 45 ppm, pyraclostrobin 16 ppm
ARLA
ARLA
Déposé le : 14 avril 2010
Extensions d'homologation : fongicide traitement de semence Dynasty
L’ARLA a accordé des extensions d'homologarion du fongicide traitement de semence Dynasty pour la suppression de maladies transmises par la semence et le sol dans plusieurs groupes de culture:
  • Sous-groupes de culture 1A et 1B (excluant la betterave à sucre) des légumes-racines
    • les résidus dans/sur les légumes-racines ne doivent pas excéder la limite maximale (LMR) fixée à 0.5 ppm
  • Groupe de culture 3 des légumes-bulbes (pour détails des espèces: http://www.hc-sc.gc.ca/cps-spc/pest/part/protect-proteger/food-nourriture/rccg-gcpcr-fra.php#a3); les résidus dans/sur les légumes ne doivent pas excéder les limites maximales (LMR) fixées à
    • 7.5 ppm pour les cultures du sous-groupe 3-07B;
    • 1.0 ppm pour les cultures de sous-groupe 3-07A;
  • Groupe de culture 4 des légumes feuilles
    • les résidus dans/sur les légumes du groupe 4 ne doivent pas excéder la limite maximale (LMR) fixée à 30 ppm
  • Groupe de culture 5 des crucifères feuilles; les résidus dans/sur les légumes ne doivent pas excéder les limites maximales (LMR) fixées à
    • 3 ppm pour le sous-groupe 5A des tiges et feuilles pommées de crucifères
    • 25 ppm pour le sous-groupe 5B des feuilles libres de moutardes
  • Groupe de culture 8 des légumes fruits; les résidus dans/sur les légumes ne doivent pas excéder les limites maximales (LMR) fixées à
    • 0.4 ppm pour les cerises de terre
    • 0.2 ppm pour la tomate et à 0.6 ppm pour la tomate destinée à la transformation en la pâte de tomate
    • 2.0 ppm pour les autres cultures de ce groupe
  • Groupe de culture 9 des cucurbitacées; les résidus dans/sur les légumes ne doivent pas excéder les limites maximales (LMR) fixées à 0.5 ppm
ARLA
ARLA
Déposé le : 22 mars 2010
La montaison prématurée des légumes
La montaison prématurée est sans doute un des problèmes les plus sournois  pouvant affecter les légumes feuilles et racines.  Alors que tout semblait  aller pour le mieux, la culture approchant de la maturité,  voilà que soudain les légumes « montent à la graine » entraînant ainsi la perte d’une grande partie de la récolte voire de tout le champ.  Ce sont généralement les conditions climatiques qui sont à l’origine de ce désordre physiologique.  Cependant, certains éléments en lien avec les méthodes culturales peuvent aussi être impliqués. Le but de cet article est de définir ce qu’est la montaison,  de décrire  les dommages occasionnés aux cultures sensibles, d’expliquer les causes de la montaison prématurée et enfin de présenter les points de régie auxquels il faut faire attention pour prévenir les pertes. 
Mario Leblanc, agronome, M.Sc.
MAPAQ, Montérégie-Ouest
Déposé le : 1 avril 2008
1