MAPAQ Centre de Référence en Agriculture et Agroalimentaire du québec (CRAAQ)

Abonnez-vous!

  
1 de 10 sur 23

Extension de l'homologation de l'herbicide Goal 2X (oxyfluorfen) dans les peupliers et trembles et dans les cultures de brocoli, chou et chou-fleur  Documents

L’ARLA a accordé l’extension de l’homologation pour l'herbicide Goal 2X (oxyfluorfen) pour :   - les plantations nouvelles et établies d’espèces Populus (peupliers et trembles) et de leurs hybrides, y compris les cultures intensives à courte rotation - Dans les cultures de brocoli, chou et chou-fleur pour l’application en prétransplantation visant la suppression en prélevée d’amarante à racine rouge et de pourpier potager et la répression de la renouée persicaire et de la morelle noire de l'Est.    Le délai de ré-entrée est de 12 heures et le délai avant la récolte pour les choux, brocolis et choux-fleurs est de 60 jours.  

ARLA
ARLA
Publié le : 04 juin 2012

Extension de l'homologation pour le fongicide Quadris (azoxystrobin) dans la fraise, le chou et le cumin  Documents

L'ARLA a accordé l'extension de l'homologation du fongicide Quadris (azoxystrobine) pour la répression de:

Pourridié noir (Rhizoctonia fragariae) dans la fraise à jours courts (le délai avant la récolte est de 365 jours) Alternariose (Alternaria brassicae) dans chou pommé Brûlure des fleurs (Ascochyta spp. et Alternaria spp.) dans le cumin

ARLA
ARLA
Publié le : 18 mars 2012

Nouvelle homologation : Fongicide PRESIDIO  Documents

Homologation du fongicide Presidio : POUR LA SUPPRESSION ET/OU LA RÉPRESSION DE CERTAINES MALADIES DANS LES LÉGUMES-FLEURS ET LES LÉGUMES POMMÉS DU GENRE BRASSICA, LES LÉGUMES-RACINES DU GENRE BRASSICA, LES CUCURBITACÉES, LES TOMATES, LES POIVRONS, LES RAISINS, LES LÉGUMESFEUILLES (SAUF CEUX DU GENRE BRASSICA), LES POMMES DE TERRE, ET LES PLANTES ORNEMENTALES D’EXTÉRIEUR (CHAMP ET EN POT)

ARLA
ARLA
Publié le : 25 mai 2011

Bilan de veille 2011  Documents

Résumé de la veille concurrentielle, commerciale et stratégique effectuée en 2010 par le Conseil québécois de l'horticulture. On y retrouve de l'information sur les prix à la Place des producteurs, aux points de productions des marchés de référence et chez les grossistes.  De plus, les conditions de production 2010, les marchés d'exportation, le niveau des expéditions, les superficies plantées aux États-Unis ainsi que d'autres éléments sont abordés dans ce bilan.

Sébastien Brossard, agr. Caroline Tessier
Conseil québécois de l'horticulture
Publié le : 11 mars 2011

Crucifères : les nouvelles recommandations NPK  Documents

De nouveaux essais de fertilisation ont été réalisés dans les dernières années afin de réviser les grilles de fertilisation du brocoli, du chou et du chou-fleur du Guide de référence en fertilisation du Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ) qui n’ont pas été révisées depuis plus de 30 ans. Une nouvelle édition du Guide sera publiée à la mi-décembre 2010. Les nouvelles recommandations tiennent compte des régies de productions actuelles et des problématiques agronomiques, environnementales et économiques, et ce, afin de maintenir la pérennité de l’agriculture.

ANNIE PELLERIN, agr., Ph.D., MAPAQ
Les journées horticoles
Publié le : 21 décembre 2010

L’ARLA a accordé une extension d’homologation pour : insecticide Rimon 10EC (novaluron)  Documents

Veuillez noter que, bien que ces usages soient homologués, l'étiquette de marché incluant ces nouveaux usages, n'est pas encore disponible. Des pourparlers sont en cours avec le fabricant pour régler ce contretemps.
Insecticide Rimon 10EC (novaluron) pour lutter contre :   1) la punaise terne dans la fraise; les résidus de novaluron dans/sur les fraises ne doivent pas excéder la limite maximale (LMR) fixée à 0.45 ppm   2) la fausse-arpenteuse du chou, la piéride du chou et la fausse-teigne des crucifères dans les tiges et feuilles pommées de Brassica du sous-groupe 5A (brocoli, brocoli chinois, choux de Bruxelles, choux, choux pé-tsaï, choux gaï-choi, choux-fleurs, chou brocoli et chou-rave); les résidus dans/sur ces légumes ne doivent pas excéder la limite maximale (LMR) fixée à 0.5 ppm   3) la fausse-arpenteuse du chou, la piéride du chou et la fausse-teigne des crucifères dans les légumes feuilles de Brassica du sous-groupe 5B (rapini, chou chinois (pak-choï), chou cavalier, chou frisé, Mizuna, feuilles de moutarde, moutarde épinard et feuilles de colza); les résidus dans/sur ces légumes ne doivent pas excéder la limite maximale (LMR) fixée à 25 ppm

ARLA
ARLA
Publié le : 05 mai 2010

Extension d'homologation : fongicide Apron XL LS  Documents

L'ARLA a accordé l'extension d'homologation suivante: fongicide Apron XL LS en traitement de semence pour lutter contre la fonte des semis causée par Pythium dans les crucifères feuilles du sous-groupe 5A et les légumes fruits du groupe 8.   Les résidus de metalaxyl-L dans ces cultures ne doivent pas excéder la limite (LMR) fixée à 0,01 ppm.

ARLA
ARLA
Publié le : 19 mars 2010

Lutte contre la mouche du chou et recherche internationale sur le sujet : Rapport de la situation et développement de stratégies de lutte intégrée au Canada  Articles Web

Réaliser une recherche dans la littérature pour recueillir des données sur les méthodes de lutte intégrée qu'utilisent les pays où sévit la mouche du chou (MC) et les pays où cette dernière est présente mais ne nuit pas aux cultures.

Peggy Dixon
Agriculture et Agroalimentaire Canada.
Publié le : 24 février 2010

Évaluation des méthodes de gestion des mauvaises herbes comportant peu de risques applicables au maïs sucré, à la tomate, à la betterave à sucre, au poivron ainsi qu'à la culture du chou et des cucurbitacées  Articles Web

Cribler les nouveaux herbicides à risque faible ou réduit comme solutions contre les mauvaises herbes dans la culture des choux maraîchers, du maïs sucré, de la betterave à sucre et d'autres légumes.

Évaluation des méthodes de gestion des mauvaises herbes comportant peu de risques applicables au maïs sucré, à la tomate, à la betterave à sucre, au poivron ainsi qu'à la culture du chou et des cucurbitacées
Agriculture et Agroalimentaire Canada.
Publié le : 24 février 2010

Bien connaître les coupables des maladies bactériennes sur la tomate, le piment et les crucifères   Documents

Différentes maladies bactériennes peuvent affecter la tomate, le poivron et les crucifères (chou, chou-fleur, brocoli, chou chinois, chou de Bruxelles). Les maladies discutées dans ce texte sont la moucheture bactérienne (Pseudomonas syringae pv. tomato), la tache bactérienne (Xanthomonas campestris pv. vesicatoria) et la nervation noire (Xanthomonas campestris pv. campestris).

Michel Lacroix,agronome-phytopathologiste
MAPAQ
Publié le : 28 octobre 2004
1 de 10 sur 23